Cases and Evidence
The Case Studies Case Stories Map

Maroc-Mauritanie – Achèvement des OMDs relatifs à l'eau potable et à l'assainissement

Organization(s):

Office National de l'Eau Potable –ONEP- (Maroc) / Institut International de l'Eau et de l'Assainissement –IEA- www.onep.ma www.iea.ma (en phase de lancement)

Country (ies):

Fournisseur: Maroc (ONEP) Bénéficiaire : Mauritanie (SNDE) Sous la couverture du GWOPA (UN-HABITAT) Avec l'Appui d'opérateurs d'eau et d'assainissement des pays suivants: France (Eau de Paris, SIAAP); Belgique (SWDE, Vivaqua); Burkina Faso (ONEA) Espagne (Agence de Coopération Espagnole AECI)

Overview:

La Coopération entre l'ONEP et la SNDE vise le renforcement des capacités de l'opérateur mauritanien pour en faire un outil performant capable de mener à bien ses missions de service public et de permettre à ce pays de réaliser les OMDs relatifs à l'eau.

Cette coopération Sud Sud n'est pas exclusive, elle se veut ouverte sur le Nord en s'appuyant sur un réseau d'opérateurs d'eau et d'agence de coopération du Nord (France, Belgique, Espagne). Cette coopération a évolué vers un partenariat de type jumelage sous couvert du Global Water Partnership's Operators Alliance (UN-HABITAT).

Background:

Contexte général :
Comme de nombreux pays, la Mauritanie a adhéré aux OMDs. La politique mauritanienne en matière d'eau et d'assainissement s'est ainsi fixée comme objectif principal d'«améliorer l'accès à l'eau et à l'assainissement en quantité et qualité à des prix abordables pour tous de façon durable ».

Les objectifs poursuivis à l'horizon 2010 concernent entre autres, (1) le renforcement et l'extension de la production de l'eau potable pour atteindre un niveau de consommation de 60 litres par jour et par personne en milieu urbain et une consommation supérieure à 20l/j/h en milieu rural et semi urbain, (2) le renforcement et l'extension des systèmes de distribution de l'eau potable en vue d'atteindre un niveau de desserte en eau de 48% en milieu urbain et un niveau de couverture de 60% pour le milieu rural et semi urbain.

Un des facteurs importants favorable au démarrage de ce partenariat est sans doute la nécessité qu'a ressentie par la SNDE de se préparer pour bien prendre en charge le grand projet AFTOUT (Alimentation en eau potable de la capitale Nouakchott à partir du fleuve du Sénégal. Un projet dont les travaux sont en cours et sera mis en service en septembre 2010. 220 km de conduite, unité de traitement. Coût 500 millions USD).

La réalisation de ces objectifs ambitieux nécessite des moyens humains, techniques et organisationnels appropriés.

Outre le cadre de la convention signée entre l'Office National de l'Eau Potable -ONEP- (Maroc) et la Société Nationale Des Eaux -SNDE- (Mauritanie), l'ONEP a su mobiliser les partenariats qui le lient avec notamment des opérateurs publics d'eau et d'assainissement du Nord pour mettre en place un large réseau d'opérateurs publics pour soutenir son projet de partenariat avec la SNDE. Le but étant de mettre en commun et de mutualiser les ressources et les capacités aussi bien des sociétés d'eau du Nord que celles du Sud par la mise en place d'une plateforme de ressources experts au service de la réalisation du programme de renforcement des capacités de la SNDE.

Ce large réseau de partenaires construit autour de l'axe principal constitué par les 2 opérateurs partenaires du Sud apporte ainsi le soutien technique nécessaire, réduit les risques de défaillance d'un partenaire ou un autre et permet aussi un partage des connaissances et des expériences.

Implementation:

Déroulement du programme de renforcement des capacités de la SNDE :
La Table ronde du 24 Mars 2008 à Rabat :<
Une table ronde regroupant les différents partenaires du Nord et du Sud ainsi que les bailleurs de fonds a été organisée le 24 mars 2008 à Rabat afin de valider la démarche globale de ce partenariat. Le comitéd'organisation fut conjointement composé de responsables de La SNDE et de l'ONEP.

La table ronde a connu la présence les dirigeants (PDG, DG..) des différents opérateurs partenaires ainsi que les représentants régionaux des divers organismes de coopération techniques (GTZ, Coopération technique belge, espagnole, JICA, ...) et bailleurs de fond (KFW, BAD, AFD, Banque Mondiale...).

Il en est résulté une importante Déclaration de Principe (voir Fichier ci-joint) qui marque le démarrage du processus de ce Partenariat et du Projet de renforcement des capacités de la SNDE en vue de contribuer à la réalisation des OMDs relatifs à l'eau et l'assainissement en Mauritanie et rappelle aussi les grandes principes qui régissent ce cadre de partenariat.

La première étape du processus a consisté à l'élaboration des Termes de Références (TdR) pour la réalisation d'un diagnostic global de la SNDE ayant pour objectif l'élaboration d'un plan d'action pluriannuel et multidisciplinaire pour la mise à niveau de la SNDE aux niveaux techniques, organisationnel et institutionnel pour en faire un outil performant capable de prendre en charge la réalisation de ces missions de service public.

La suivante étape découlant du diagnostic général sera la mise en œuvre du programme de renforcement de capacités pour une période de 4 à 5 ans.

Mise en œuvre du programme:

Cette seconde phase du programme consiste à réaliser le plan d'actions de renforcement de capacités de la SNDE dans toutes ses composantes.
- Aspects organisationnels et ressources humaines
- Aspects financiers et commerciaux
- Communication et sensibilisation
- Formation et transfert de savoir faire

Outcomes:

- En 2007 Signature de la 1ère convention de partenariat ONEP-SNDE.
- Janvier 2008: Mise en place d'une task team mixte (ONEP-SNDE) pour préparer les plateformes relatives au projet (cf. Doc 1 et Doc2)
- 24 Mars 2008: Organisation de la Table Ronde à Rabat qui aboutit à la création d'un réseau d'appui au Projet, formalisé par une "Déclaration de Principe" signée par les PDG ou/et DG des Sociétés d'eau potable et d'assainissement faisant partie de ce réseau: Eau de Paris, Vivaqua, SWDE, ONEA, SIAAP, SNDE et l'ONEP avec le soutien officiel de l'Agence Espagnole de la Coopération Internationale – AECI- (Cf. Doc3).
- Septembre 2008: Recrutement d'un expert international (Mr. Dalloua ex PDG de la SONEDE Tunisie) pour le pilotage et la réalisation de l'étude de diagnostic et l'élaboration d'un plan d'action pluriannuel.
- Janvier 2009 Remise du draft de la première phase du rapport de diagnostic à la SNDE. Ce rapport ne fut pas diffusé aux autres partenaires
- Suspension du projet après les évènements politiques (changement de Président) qu'a connu la Mauritanie. L'ancien DG de la SNDE fut à cette occasion officieusement suspendu durant la phase transitoire (Régime militaire). Ce facteur politique a constitué un frein au développement du projet du fait d'une part du désengagement des partenaires
-surtout du Nord- durant toute cette période du régime militaire.
- Planification de la 2ème Table Ronde en Décembre 2009 afin de valider le plan d'action qui devait découler de l'étude précitée. Cette rencontre n'a pu avoir du fait de la suspension du projet et de la situation politique exceptionnelle qui prévalait en Mauritanie.
- Nomination du nouveau DG de la SNDE en juin 2009
- Invitation par la nouvelle DG de la SNDE pour la reprise du Projet et transmission à l'ONEP du Draft de l'étude de diagnostic (1ère partie).
- Octobre 2009: Réunion entre ONEP et SNDE à Nouakchott pour la reprise du projet et la poursuite de l'étude diagnostic.
- Plan d'urgence
- Réunion avec les représentants des autres membres du Réseau de soutien au projet à Rabat le 21 Janvier 2010 pour marquer la reprise officielle du projet
- Signature d'une nouvelle convention de coopération "jumelage" ONEP-ONEP pour marquer la confirmation des deux parties à renforcer leur partenariat et à poursuivre le Projet, cette fois ci avec l'appui du GWOPA (UN-HABITAT).
- Juin 2010. La SNDE, avec l'appui de l'ONEP, s'est engagé à organiser une rencontre à Nouakchott pour présenter les résultats de l'étude diagnostic et de présenter le plan d'action pluriannuel de renforcement et de mise à niveau de son organisation aux membres du Réseau et aux autres bailleurs de fond et agences de coopération internationales.
- Juin à décembre 2010: Montage financier pour la réalisation du plan d'action de renforcement des capacités et l'amélioration des performances de la SNDE.
- A partir de juin: Réalisation du plan d'action

Aid Effectiveness:

Un des principes forts qui ont présidé à bâtir ce nouveau modèle de partenariat (voir doc1 et 2 précitées) fut justement le souci d'harmonisation et d'optimisation des programmes des différentes agences et banques de développement agissant en Mauritanie dans le secteur de l'Eau. La Déclaration de Paris a beaucoup inspiré cette démarche, mais aussi les différentes études sur l'aide internationale et sur l'assistance technique du Nord au Sud. (Cf. Doc. 4).

Il s'agit également d'inverser la logique prédominante de l'Aide, selon laquelle les agences nord de développement offrent une aide aux pays du Sud selon leurs propres programmes, vers une logique ou le Bénéficiaire du Sud exprime ses besoins dans le cadre d'un plan cohérent avec des objectifs stratégiques et opérationnels claires et mesurables. C'est dans cet esprit que fut invité l'ensemble des agences de coopération (AECI, JICA, GTZ, CTB,..etc) et Banques de développement (AFD, BID, KFW,..) à la 1ère Table Ronde de Rabat et ont été informés et impliqués dans ce projet. Le résultat était d'avoir l'AECI (Agence Espagnole Internationale de la Coopération) comme partenaire incontournable dans ce projet (l'AECI a signé la Déclaration de Rabat du 24 Mars) et d'avoir aussi un engagement formel de la BID (la Banque Islamique de Développement).

Tous ces acteurs de développement seront convié une nouvelle fois à la prochaine et 2ème Table Ronde de Nouakchott pour leur présenter le plan d'action pluriannuel de renforcement de la SNDE dans le but de les amener à orienter et coordonner leurs programmes autour de ce plan d'actions en œuvrant ensemble pour des objectifs communs.

Capacity Development:

Le renforcement des capacités est sans doute la composante essentielle de ce projet. Des sessions de formation chez les différents partenaires et sur sites ainsi que des ateliers thématiques et des visites techniques seront réalisées. Ces formations seront dédiées à l'ensemble du staff de la SNDE en fonction des besoins qui auront été identifiés dans les différents domaines d'activité de l'entreprise. Il s'agit également de missions d'expertise pour le renforcement des capacités de la SNDE et de son personnel aux plans organisationnel, technique, financier... etc. D'ailleurs le plan d'action attendu, consiste à 90% en des actions de renforcement des capacités (formation et expertise), la seule composante "Infrastructure" prévue portera en premier sur la construction d'un centre de formation dans les métiers de l'eau pour le personnel d'exécution et de maîtrise.

Duration:

Estimée à 3 - 5 ans (sera précisée à l'issue de l'étude de diagnostic en cours et la 2ème table ronde prévue à Nouakchott en juin 2010).

Budget (Optional):

L'AECI a mis en place une ligne de crédit de 600.000 USD pour financer les frais d'expertise pour financer principalement les experts ONEP pour l'Afrique Subsaharienne avec une priorité particulière au projet Mauritanie. Les autres partenaires du réseau des opérateurs (Eau de Paris, Vivaqua, SWDE, ONEA et ONEP) ont déclaré officiellement lors de la Table Ronde de Rabat à contribuer en nature par la fourniture de 15 HommexJour d'expertise chacun pour la phase préparatoire (Etude de diagnostic) et qu'ils étaient prêts à continuer à contribuer en nature (hommes jours) pour en charge certaines actions qui se dégageront du plan d'action attendu en juin 2010.

Name of Primary Contact Person:

BENSAID, Samir

Title of Primary Contact Person:

Directeur Général de l'Institut International de l'Eau et de l'Assainissement –IEA-, organisme affilié à l'Office National de l'Eau Potable (ONEP), en charge du renforcement des capacités, de la Recherche App

City:

Rabat, Maroc